Asmaou Diallo

2015 Finalist

Asmaou Diallo Asmaou Diallo 2015 Finalist

Personal Details

  • NationalitéGuinea, Guinea
  • ProfessionMilitante des droits humains
  • Current statusActive
  • Domaine d'activitéDéfense des droits humains

Biographie

Le combat pour les droits humains d’Asmaou Diallo a commencé suite aux événements du 28 septembre 2009 lorsque l’armée guinéenne a attaqué des manifestant-e-s pacifiques. Plus de 150 d’entre eux, dont son fils, ont été tués, plusieurs centaines blessés et plus de 100 femmes violées.

Avec les proches et amis de victimes, elle a fondé l’Association des Parents et Amis des Victimes du 28 septembre 2009 (APIVA), un groupe de soutien qui fournit une aide médicale et professionnelle aux victimes d’agression sexuelle dont beaucoup ne peuvent pas retourner dans leurs foyers. Asmaou travaille aussi pour que justice soit faite dans ces affaires de crimes. Parmi les auteurs de ces crimes, figurent de nombreuses personnalités publiques très connues.

Asmaou Diallo

Asmaou Diallo est la fondatrice de l’Association des Parents et Amis des Victimes du 28 septembre 2009 (APIVA), un groupe de soutien qui fournit une aide médicale et professionnelle aux victimes d’agression sexuelle

APIVA a pour objectifs de:

  • Fournir un soutien économique aux victimes et à leurs familles pour leur permettre de surmonter la période difficile qu’elles traversent et pour retrouver aussi vite que possible une vie normale. Par exemple, des enfants victimes ont pu aller à l’école grâce au soutien de l’UNICEF.
  • Fournir un soutien médical et psychologique aux victimes du 28 septembre. Depuis 2011, les victimes de torture reçoivent un traitement dans une clinique (Mère et Enfant) qui oeuvre avec APIVA pour la survie des victimes.
  • Promouvoir le respect des droits humains dans la société guinéenne. En avril 2013, Asmaou Diallo a été élue membre du comité directeur d’organisations pour la jeunesse établissant des programmes en Guinée (PROJEG).
Asmaou Diallo giving a speech at the Martin Ennals Award Ceremony in Geneva, Switzerland. She was a finalist for the 2015 prize.

Asmaou Diallo prononce son discours à la Cérémonie du Prix Martin Ennals à Genève, en Suisse. Elle a été finaliste du Prix 2015.

  • Offrir une formation professionnelle aux victimes afin qu’elles regagnent leur autonomie et pour leur garantir une réintégration rapide dans la vie socio-économique. Parmi les formations dispensées figurent une formation en coiffure ou encore des cours de fabrication de savon. Ces formations permettent aux femmes qui avaient été rejetées par leurs familles de pouvoir se prendre en charge elles-mêmes et leurs enfants. Les femmes ont été regroupées en coopératives.

Asmaou Diallo prononce son discours à la Cérémonie du Prix Martin Ennals à Genève, en Suisse. Elle a été finaliste du Prix 2015.

  • Fournir une assistance juridique. Quatre cent victimes ont été auditionnées par le tribunal établi par le gouvernement de transition. Onze personnes ont pu être ainsi inculpées pour les crimes qu’elles avaient commis.

Grâce au soutien de plusieurs institutions internationales telles que la FIDH ou encore le HCDH, APIVA a été en mesure de demander justice pour les victimes et leurs familles et d’offrir des soins de réhabilitation pour de nombreuses victimes et ce, en dépit du climat d’accusation et de méfiance qui régnait au lendemain du 28 septembre 2009.

Asmaou, née en 1959 à Yembering (Mali) Guinée, est mère de quatre enfants. Elle a obtenu un diplôme en agronomie de l’université de Sofonia. Depuis 1985, elle a été professeur puis elle a occupé un poste au sein du département d’alphabétisation au ministère de l’Education pré-universitaire et de l’Alphabétisation.

Photos

Asmaou Diallo
Asmaou Diallo
Asmaou Diallo
Asmaou Diallo
Asmaou Diallo
Asmaou Diallo