Alejandra Ancheita

2014 Laureate

Alejandra Ancheita Alejandra Ancheita 2014 Laureate

Personal Details

  • NationalitéMexico, Mexico
  • ProfessionAvocate
  • Current statusActive
  • Domaine d'activitéDroits humains

Biographie

Alejandra Ancheita, fondatrice et directrice exécutive de l’organisation basée à Mexico ProDESC (le Projet pour les droits économiques, sociaux et culturels), est une avocate et une militante des droits humains mexicaine. Elle est à la tête de la lutte pour les droits des migrant-e-s, des travailleur-euse-s et des communautés indigènes de son pays pour leur permettre d’accroître radicalement leur qualité de vie. Depuis qu’elle a fondé ProDESC en 2005, Alejandra et son équipe dévouée ont mené des campagnes stratégiques visant à protéger les droits économiques, sociaux et culturels des populations les plus marginalisées du Mexique. Parmi les résultats tangibles de ces campagnes figure la mise en place de mécanismes de lutte contre l’impunité de certaines des plus grandes entreprises multinationales du monde. Ces mécanismes, inédits au Mexique, permettent ainsi de garantir notamment les droits à un logement et un salaire décents, à la santé et à l’éducation.

Les valeurs de justice sociale et de courage sont bien ancrées dans la famille d’Alejandra. Son père était un avocat qui a consacré sa vie à la défense des populations vulnérables face à des intérêts puissants. Il a fait plusieurs fois l’objet de menaces de mort visant à le pousser à arrêter son activité. Il est décédé dans des circonstances suspectes le jour du huitième anniversaire d’Alejandra.

Alejandra Ancheita

L’engagement indéfectible d’Alejandra Ancheita pour la défense des droits humains s’inscrit dans la lignée de l’histoire du courage de la famille. Comme les autres défenseurs des droits humains au Mexique, elle est obligée de  mener son combat dans un climat d’impunité et de violence.

Elle aussi a fait l’objet de sérieuses menaces et a vu plusieurs de ses amis et collègues assassinés à cause de leur combat légitime, en particulier les femmes défenseurs des droits humains cherchant à remettre en cause les systèmes patriarcaux de domination. L’année dernière, ProDESC et elle ont fait l’objet d’une campagne de diffamation qui l’a dépeinte comme “l’avocate du diable”. Le bureau de ProDESC a été cambriolé à la fin de l’année 2013.

Le travail de ProDESC est guidé par la vision innovante d’une approche intégrée qui combine organisation et éducation au niveau de la communauté, recherche sur les entreprises, litiges des droits humains et plaidoyer pour la mise en place de politiques. Cette approche permet ainsi de créer de véritables changements structurels pour l’amélioration de la vie des groupes les plus marginalisés du Mexique.

Alejandra Ancheita

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, le Prince Zeid Ra’ad Al Hussein de Jordanie remet le Prix Martin Ennals 2014 à Alejandra Ancheita.

Actuellement, le travail de ProDESC inclut:

  • Le travail en étroite collaboration avec les communautés indigènes d’Oaxaca pour défendre leur territoire et leur droit à un consentement libre et informé avant la construction de parcs éoliens par des multinationales.
  • La défense des droits des travailleurs migrants qui se rendent aux Etats-Unis avec des visas temporaires et qui sont régulièrement les victimes de recrutements illégaux et de travail forcé.
  • Le soutien aux communautés rurales et aux travailleurs des mines dont les droits dont bafoués par une entreprise minière canadienne à Durango. 

Alejandra Ancheita avec Zeid Ra’ad Al Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, reçoit le Prix Martin Ennals 2014.

La pierre angulaire du travail de ProDESC est d’utiliser la justice internationale pour remédier aux violations des droits humains. Cela a conduit Alejandra et ProDESC à utiliser le droit international pour renforcer les organes nationaux et internationaux. En outre, elle a établi des alliances avec des organisations et des réseaux à travers le monde.

Son statut de porte-parole pour l’Amérique latine dans le mouvement des droits humains lui a valu d’intervenir dans plusieurs fora internationaux tels que la Commission de la condition de la femme de l’ONU et la réunion annuelle de points de contacts nationaux de l’OCDE. Il lui a aussi permis de défendre des affaires devant la Commission interaméricaine des droits de l’homme et les tribunaux nationaux.

Photos

Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita
Alejandra Ancheita