Ahmed Mansoor

2015 Laureate

Ahmed Mansoor Ahmed Mansoor 2015 Laureate

Personal Details

  • NationalitéUnited Arab Emirates, United Arab Emirates
  • ProfessionMilitant des droits humains , Blogueur
  • Current statusActive
  • Domaine d'activitéMilitantisme des droits humains

Biographie

Ahmed Mansoor est l’une des rares voix aux Émirats arabes unis (EAU) qui s’élève pour fournir une évaluation crédible et indépendante des développements relatifs aux droits humains dans ce pays. Il soulève régulièrement des préoccupations concernant la détention arbitraire, la torture et les traitements dégradants, le non-respect des standards minimums pour des procès équitables, le manque d’indépendance de la justice, la violation du droit international par des lois nationales, et d’autres violations des droits humains. Il a été emprisonné pour ses efforts, et est actuellement interdit de voyage.

Il est titulaire d’un Bachelor en ingénierie électrique et d’un Master en télécommunications de l’Université du Colorado, à Boulder, aux Etats-Unis. En 2012, durant sa troisième année en faculté de droit, il a été attaqué physiquement et a été contraint de suspendre ses études.

Ahmed Mansoor

Depuis 2006, il se consacre à des initiatives concernant la liberté d’expression, et les droits civils et politiques. En 2006-2007, il a mené une campagne de soutien à deux bloggeurs qui avaient été emprisonnés pour avoir formulé des commentaires critiques sur la situation sociale. La campagne a été fructueuse, permettant la libération des deux bloggeurs et la levée des charges qui pesaient contre elles. Peu après, le Premier ministre a rendu une ordonnance interdisant d’enfermer les journalistes en raison de leur travail.

En 2009, il a initié des efforts pour s’opposer à un projet de loi sur les médias violant la liberté d’opinion et d’information. Ces efforts ont résulté dans la soumission d’une pétition exhortant le président à ne pas approuver le projet de loi.  Le projet a été suspendu.

Il a été l’un des initiateurs de la pétition du 3 mars 2011 appelant à une réforme démocratique du parlement des EAU. Peu de temps après, il a été emprisonné avec quatre autres personnes en lien avec le forum de discussion UAEHewar.net, affaire qui est devenue connue sous le nom de «UEA5 ». Il a été accusé d’insultes publiques aux autorités des EAU et a été condamné à trois ans d’emprisonnement, mais a bénéficié d’une grâce présidentielle le jour suivant le verdict, après avoir passé presque huit mois en détention.

Il a aussi travaillé et écrit sur les personnes apatrides, généralement appelées Bidoune dans la région.

Il est membre de la commission consultative de la Division Moyen Orient et Afrique du Nord de Human Rights Watch, et du comité consultatif du Gulf Centre for Human Rights. Il a été récompensé par le Prix Hellman-Hammet, destiné à fournir un support financier à ceux qui ont perdu leur emploi à cause de leur travail en faveur des droits humains.

Ahmed Mansoor giving his acceptance speech for the 2015 Martin Ennals Award via skype. He was under a travel ban and could not leave the UAE in order to attend the October 2015 ceremony in Geneva, Switzerland

Ses rapports et recherches sur la liberté d’expression ont été publiés ou utilisées comme matériel de référence par des organisations de défense des droits humains et par des groupes de recherches internationaux.

Il milite régulièrement au sein de la communauté internationale. Il a notamment participé à l’examen périodique universel des EAU en 2008-2009. Seul individu hors de la délégation officielle du pays, il a réussi à faire adopter par plusieurs pays et ONG des commentaires spécifiques et à les faire inscrire dans les recommandations officielles aux EAU. Au sein du pays, il rencontre régulièrement les organisations internationales de défense des droits humains, les Nations Unies et les médias internationaux pour discuter de la situation des droits humains et développer des solutions.

Depuis son emprisonnement en 2011, son passeport lui a été confisqué et une interdiction de voyage a été prononcée contre lui.

Photos

Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor
Ahmed Mansoor